dimanche 19 novembre 2017

"Personne ne se doute jamais de ce que les autres ont enduré."

Les Dieux du Tango


Auteur : Carolina de Robertis
Éditions : Cherche-Midi (2017)
Genre : Contemporain
Nombre de pages : 540




Synopsis : "Février 1913. Leda a dix-sept ans. Elle quitte son petit village italien pour rejoindre en Argentine son cousin Dante, qu'elle vient d'épouser. Dans ses maigres bagages, le précieux violon de son père.
Mais à son arrivée, Dante est mort. Buenos Aires n'est pas un lieu pour une jeune femme seule, de surcroît veuve et sans ressources : elle doit rentrer en Italie. Pourtant, quelque chose la retient... Leda brûle d'envie de découvrir ce nouveau monde et la musique qui fait bouillonner les quartiers chauds de la ville, le tango, l'envoûte. Passionnée par ce violon interdit aux femmes, Leda décide de prendre son destin en main. Un soir, vêtue du costume de son mari, elle part, invisible, à travers la ville.
Elle s'immerge dans le monde de la nuit, le monde du tango. Elle s'engage tout entière dans un voyage qui la mènera au bout de sa condition de femme, de son art, de la passion sous toutes ses formes, de son histoire meurtrie. Un voyage au bout d'elle-même."

Mon avis : J'avais sollicité ce livre par le biais de NetGalley, mais je tiens particulièrement à remercier les éditions Cherche-Midi de me l'avoir envoyé en format papier. Ce livre est aussi beau à l'extérieur qu'à l'intérieur!
Avec une plume magnifique et légère, l'auteure nous dépeint l'histoire de Leda, personnage touchant auquel il est facile de s'attacher. J'ai souvent eu l'impression, durant ma lecture, d'y être : avoir peur pour Leda, être heureuse pour elle, l'envie de me révolter contre certains personnages, la défendre, l'écouter jouer du violon, danser avec elle... Bref, passé la première partie qui m'a semblait un peu longue, j'ai complètement accroché et je suis tombée amoureuse de ce personnage!
Leda est une italienne qui, mariée par procuration, quitte sa famille pour rejoindre son époux à Buenos Aires. Mais arrivée au Nouveau Monde, une mauvaise nouvelle accueille la jeune fille : elle est veuve. L'auteure va nous montrer à quel point se retrouver seule au début du XXè siècle lorsqu'on est une femme, s'avère compliqué. Parce que "certains métiers ne sont pas pour les femmes" et parce qu'elles gagnent moins bien leur vie (c'est terrible de se dire qu'un siècle plus tard, ce "détail" n'a pas changé).
Mais Leda n'a aucune envie de rentrer en Italie, elle veut découvrir ce nouveau pays qui s'offre à elle et elle veut prouver qu'une femme peut travailler dans une usine, peut jouer du Tango et peut faire aussi bien qu'un homme! Sauf que, ne l'oublions pas, à cette époque, posséder un utérus est le meilleur moyen de vous discréditer. Alors, Leda va prendre une décision qui va changer sa vie : elle va s'habiller comme un homme, parler comme un homme, marcher comme un homme, cracher comme un homme...et jouer du Tango comme un homme!
Un roman poignant et puissant, que je recommande fortement.

"Peut-être que les gens ne voyaient-ils que ce qu'ils s'attendaient à voir, ce qui collait à leurs idées. Comme si la vision humaine était faite de silhouettes prédécoupées plus étroites que le monde lui-même et que c'était grâce à cela qu'elle pouvait rester dissimulée même en pleine lumière."

Ma note :
_________________________________________________________________________________

L'avez-vous lu? Qu'en avez-vous pensé?
Il vous tente?
_________________________________________________________________________________

mercredi 15 novembre 2017

[ TOP 5 ] WEBTOON (Comedy version #2)

Me revoilà avec une sélection de Webtoon - toujours en Comedy parce que je lis principalement ça (mais je ferais des top 5 sur d'autres genres 😋)- en espérant vous en faire découvrir 😊


5. Hey, I'm Gay!

"Being gay is so cool: fabulousness, rainbows, glitter and unicorns forever. This is a comic about the good things of being gay, no sex scenes, no drama, just tons of laugh! Based on real life experiences."




4. Aventures of God

"Follow God's mishaps in Heaven - as a ruler who's often forgetful, has a fragile ego, and a drinking problem."



 3. Boyfriend of the Dead

"A girl struggles to survive in a zombie apocalypse and ends up finding herself a boyfriend! But there is a problem...he is undead!"

2. dustinteractive

"Dustin squiggles about being Frank."

1. How To : Comics

"I try to make life funny......i think"




_________________________________________________________________________________

Avez-vous des Webtoon à me conseiller? 
Des top 5 sur d'autres genre ça vous tente?

dimanche 12 novembre 2017

"Aujourd'hui est le premier jour du reste de ta vie."

Miss you


Auteur : Kate Eberlen
Editions : Nil (2017)
Genre : Contemporain
Nombre de pages : 513



Synopsis : "« C’est le premier jour du reste de ta vie », voilà une phrase que Tess a vue des centaines de fois sur une de ses assiettes, chez elle, dans le sud de l’Angleterre. En cet été 1997, la jeune fille ne peut s’empêcher d’y songer, tandis qu’elle savoure la fin de ses vacances idylliques à Florence avec sa meilleure amie Doll. Car sa vie est bel et bien sur le point de changer : elle s’apprête à entrer à l’université. À son retour pourtant, une terrible nouvelle bouleversera son existence à jamais. C’est le premier jour du reste de sa vie. Gus est lui aussi en vacances à Florence, avec ses parents. La vie de cette famille a quant à elle déjà changé de manière soudaine et tragique. À la rentrée, il entamera des études de médecine. Ce jour-là, tous deux admirent côte à côte l’église San Miniato al Monte. Plus tard dans la même journée, Tess demande à Gus de la prendre en photo avec Doll, sur le Ponte Vecchio. Au cours des seize prochaines années, leurs chemins vont se croiser et se recroiser, durant quelques secondes, sans que l’un ou l’autre ne s’en aperçoive. Séparés par la distance et leurs destins respectifs, auront-ils un jour l’occasion de réellement faire connaissance ?"

Mon avis : Je remercie NetGalley et les éditions Nil, pour cette opportunité mais malheureusement, je n'ai pas réussi à terminer ce livre. J'abandonne très rarement mes lectures, mais j'ai mis deux semaines à lire la moitié de ce livre parce que je n'avais jamais envie de m'y replonger. Résultat, entre le présent et les flashback, j'étais plutôt perdu. Et malgré la plume fluide de l'auteure, je n'ai pas réussi à accrocher ni à l'histoire, que j'ai trouvé trop plate, ni aux personnages qui, malgré les épreuves qu'ils traversent dans leurs vies, ne m'ont pas touché plus que ça.
Niveau histoire de personnage qui se croisent et se recroisent sans s'en apercevoir, je connais Le théorème de Cupidon qui est d'ailleurs, un de mes livres préférés, donc celui-ci aurait dû m'emballer et c'est justement pour cette raison qu'il m'a autant attiré. Mais pour le coup, j'ai trouvé ça terriblement frustrant et c'est sans doute dû au longueur qui peuple ce roman.
C'est aussi frustrant pour moi de ne pas savoir comment tout ça se termine, mais je n'ai pas envie de retomber dans une panne de lecture en lisant l'autre moitié... Mais qui sait, peut-être qu'un jour, je retenterai le coup!

"Le monde ne serait-il pas mortellement ennuyeux si nous étions tous pareils?"

Ma note :
_________________________________________________________________________________

L'avez-vous lu? Qu'en avez-vous pensé?
Il vous tente?

mercredi 8 novembre 2017

[ TAG ] PKJ - Les livres préférés



1) Quel est votre livre one-shot préféré (livre en un seul volume qui n'a pas de suite)?

J'ai l'impression de m'être ce livre dans tous les tags que je fais😂




2) Quelle est votre série préférée? (Si vous répondez Harry Potter, citez également votre 2e série livresque préférée.)

Après Harry Potter, c'est The Mortal Instrument (même si je n'ai pas encore lu tous les tomes)




3) Quel est votre auteur préféré?
Agnès Abécassis

4) Quelle est votre meilleure lecture de l'année en cours?


Wow, cette question est super dur! O.o Je dirais Carry On




5) Citez un livre dont vous n'attendiez pas grand chose et qui est finalement devenu l'un de vos livres préférés.


Je me doutais que j'allais aimé, mais je ne m'attendais pas à autant aimé!!




6) Quel est votre PKJ préféré?

Étant donnée que j'ai déjà répondu Carry On un peu plus haut, je vais dire Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers




7) Quel livre conseillez-vous souvent autour de vous?


Hormis A comme aujourd'hui? Des mensonges dans nos têtes!




8) Quel était votre livre préféré lorsque vous étiez enfant?
Aucune idée 😅

9) Citez un de vos livres préférés dans un genre que, normalement, vous aimez moins.


Un roman français J'ai beaucoup de mal avec les autobiographies et les biographies, mais la plume de Frédéric Beigbeder est exceptionnelle!




10) Citez un de vos livres préférés que peu de gens connaissent.


Bora-Bora's Bitches, une véritable perle! ♥

dimanche 5 novembre 2017

"La plupart des rêves sont dissipés par la lumière cruelle du jour."

King's Cage


Tome : 3
Auteur : Victoria Aveyard
Éditions : Masque (2017)
Genre : Fantasy
Nombre de pages : 599



 /!\ LE RÉSUMÉ ET MON AVIS RISQUE DE VOUS SPOILER LES TOMES PRÉCÉDENT /!\ 
Synopsis : "Mare Barrow a échangé sa liberté contre celle de ses amis. Retenue prisonnière par l’homme qu’elle aimait autrefois et désormais roi, Maven, elle est dans l’incapacité d’utiliser son pouvoir et subit maintes humiliations et mauvais traitements.
Pendant ce temps, la rébellion continue de s’organiser, de s’entraîner et d’étendre son influence, plus que jamais décidée à lutter contre l’oppresseur. Mais en l’absence de la faiseuse d’éclairs, qui mènera cette armée au bout de son ambition ?"

Mon avis : Souvenez-vous : dans ma chronique du tome 2, je vous exposais ma grande déception face à cette suite. Eh bien ce troisième tome, que j'avais décidé de lire parce que je pensais que c'était le dernier (mais je me suis trompé), m'a à peine fait changer d'avis... Je n'ai même pas pu le terminer.
Le problème majeur étant que les 300 premières pages sont ennuyeuses au possible et que 300 pages, c'est énorme! Et malheureusement, quand l'action à commencer à pointer son nez, j'étais trop agacée pour être vraiment captivé. Oui oui, agacée... Parce que même si l'ennuie peut être tolérable, Mare, elle, ne l'est toujours pas! Après la fin que Victoria Aveyard nous sert au tome 2, je m'attendais à voir Mare changer un peu, mais mes espoirs étaient visiblement trop haut et même son triste sort n'a pas réussi à me faire avoir pitié d'elle.
Les changements de point de vue, que j'adore en général, m'ont à peine fait apprécier un peu plus cette lecture, puisqu'un chapitre sur dix n'est pas focalisé sur Mare (et c'est très peu) et qu'à part le chapitre d'Evangéline, qui m'a drôlement surprise, ceux de Cameron ne m'ont fait ni chaud ni froid.
J'aurais adoré avoir le point de vue de Maven, bien qu'on en apprennent un peu plus sur lui quand Mare n'est pas occupé à regarder son nombril.
Comme pour les tomes précédents, celui-ci regorge d'événements prévisibles, mais aussi de révélations fracassantes! Mais je pense que je vais m'en tenir à mes 67% de lecture 😅
La suite sera sans moi.

"C'est moi que son regard trouve en premier. Je le connais assez pour y percevoir du regret . Une lueur qui vacille un instant, bougie que l'on vient d'allumer... et que l'on souffle tout aussi facilement . Et dont il ne reste qu'un petit panache de fumée ."

Ma note :
_________________________________________________________________________________

L'avez-vous lu? Qu'en avez-vous pensé?
Cette saga vous tente? 
_________________________________________________________________________________

mercredi 1 novembre 2017

"Il suffit de mentionner vos petits secrets à haute voix pour que plus personne n'ose répondre."

K-Love


Auteur : Sky Muglach
Éditions : Rivages (2017)
Genre : Romance, Yaoi
Nombre de pages : 215




Synopsis : "Séoul, aujourd'hui. Adolescent à l'allure androgyne, Tokki fuit le foyer familial en raison de la violence de son père, médecin. Seul et abandonné à son sort, ce garçon séduisant fréquente alors les rues mal famées et tombe dans la drogue, nouant une relation ambiguë avec un dealer, Min. Mais la vie décadente de Tokki est un jour bouleversée par l'irruption d'un véritable ange gardien, Han. L'amitié entre les deux jeunes hommes tournera à la passion.
Jusqu'à ce que Han resurgisse...
Hommage sincère au "yaoi", K-Love reprend tous les codes du manga sentimental sous la forme d'un vrai roman, dont certains fragments publiés sur le Net ont été plébiscités par les internautes.
A la fois chronique sociale réaliste et grande histoire d'amour sans tabou, cette romance parfois crue est une œuvre universelle et poignante."

Mon avis : Je remercie les Éditions Rivages pour cet envoie. En lisant le résumé, j'étais comme une folle! "Séoul", "Androgyne", "Yaoi", tout pour me plaire! Et pour le coup : Un. Véritable. Ascenseur. Émotionnel!
Sky Muglach traite à travers ce roman de divers sujets. Statut social dans la société coréenne, famille, dépression, amitié, idées sombres, amour, dépendance, passion, etc.
Tokki est un personnage touchant qui en voit de toutes les couleurs. Face à un père violent et détestable, une mère soumise et un frère indifférent, Tokki va quitter le foyer familial et s'en aller découvrir le monde à sa façon. Et ce qui est sûre, c'est qu'il m'aura fait ressentir pas mal d'émotions contradictoires! J'ai les d’abord trouvé badass, puis j'ai souvent eu envie de le secouer. Je l'ai trouvé mature et réfléchi, et bien qu'il le soit vraiment, je n'ai pas pu m'empêcher de le trouver idiot. Parce que je désapprouvais plusieurs de ces décisions et que  j'étais terriblement frustrée par le fait qu'il était conscient de ne pas faire les meilleurs choix. Je voulais lui hurler qu'il y avait bien meilleur moyen pour découvrir le monde que de ce droguer, mais en même temps, il me faisait tellement de peine que j'avais envie de le prendre dans mes bras.
Je voulais entrer dans ce maudit livre pour lui demander de rester à l'écart de Min, ce bad-boy fataliste et plutôt malveillant parce que ce genre de relation malsaine ne peuvent être que destructrice.
De lui dire d'ouvrir les yeux et afin qu'il voit à quel point Han est exceptionnel. À tout supporter, sans broncher et à lui acheté des croissants pour le petit-déjeuner (je vous l'accorde, c'est un peu cliché).
Des personnages tous plus différents les uns des autres, l'histoire bouleversante, la plume addictive de l'auteure qui mélange focalisation interne et externe sans que ça soit confus... J'ai trouvé ça vraiment intéressant d'être à la fois spectatrice et à la fois, dans la tête des personnages.
Absolument tout me pousse à recommander cette histoire aux jeunes adultes. Et je précise bien aux jeunes adultes parce que ne l'oublions pas, ce roman est un hommage au yaoi (d'ailleurs les scènes de sexe peu nombreuses sont super bien écrite) et qu'il ne traite pas de sujet très facile.
Petit point bonus pour la playlist à la fin (j'adore quand il y a des playlists dans les livres) et pour le fait que ce roman a une jaquette et que c'est un jolie rappel aux mangas.

"Ses yeux se perdaient dans les miens, faisant pâlir de jalousie l'éternité et toutes ses promesses, qui semblaient bien moins sincères que l'instant présent."

Ma note :
 _________________________________________________________________________________

 Il est dès aujourd'hui disponible en librairie.
Allez-vous craqué?

mardi 31 octobre 2017

[ BILAN ] Octobre

Petit changement : Le bilan des lectures du mois et le bookhaul seront maintenant dans le même article parce que j'ai un peu la flemme d'en faire deux.


-SP : 

-Lectures personnelles :





Il y avait une brocante au début du mois et c'est en faisant ce bilan que je me rends compte que ce mois-ci, je n'ai acheté que des livres d'occasions! En même temps, c'est à peine si j'ai quitté ma chambre ce mois-ci, donc je ne me souviens même plus de la dernière fois où j'ai mis le nez dans une librairie.
J'ai été raisonnable, non?
_________________________________________________________________________________
 
Lesquels avez-lu? Qu'en avez-vous pensé?
Lesquels vous font envie?